Comment devenir agriculteur : la fiche métier complète

Vous voulez embrasser le métier d’agriculteur ou d’exploitant agricole ? Sachez que cette profession offre de réelles opportunités aux personnes qui s’y intéressent. Découvrez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur le métier d’agriculteur : tâches, formation, salaire, etc.

Description du métier d’agriculteur

Le métier de l’agriculteur est celui de toute personne qui met en culture la terre ou fait de l’élevage.

Les missions d’un agriculteur sont particulièrement variées, qu’il agisse en qualité de propriétaire de terres, d’employé ou de locataire d’une exploitation agricole. Parmi les divers activités qu’il peut exercer, on peut citer la gestion des parcelles de terre en vue de la culture. Il peut aussi assurer la gestion administrative, financière et stratégique de son exploitation. S’il est un éleveur, il se charge d’alimenter et de reproduire des animaux tout en surveillant leur état de santé et leur développement.

Pour ce qui est des qualités requises, un agriculteur doit être en mesure de travailler tous les jours tout au long de l’année. Parce qu’il a la qualité de chef d’entreprise, il doit posséder de solides connaissances en gestion. De plus, la polyvalence, la rigueur et le sens de l’organisation sont des qualités indispensables à développer pour réussir dans le métier d’exploitant agricole.

En outre, quiconque désire se lancer dans cette profession doit faire preuve d’une grande capacité d’adaptation aux nouvelles normes agricoles. Mieux, la maîtrise des réglementations de la Politique agricole commune est souhaitable.

Quelles formations ou études pour devenir agriculteur ?

Si vous êtes intéressés par une carrière d’agriculteur, vous devez savoir que les exigences en termes de formation sont de plus en plus élevées. Ainsi, les futurs exploitants agricoles, qui souhaitent bénéficier d’aides indispensables à leur installation, doivent nécessairement posséder un Bac Pro ou un BTA. En la matière, le Bac Pro Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole est le diplôme le plus demandé. Cependant, il convient de souligner que le BTSA (Bac +2) analyse et conduite de systèmes d’exploitation est également l’un des parcours de référence.

Gardez en tête que des périodes de stage sont prévues pendant l’année qui précède votre installation en tant qu’agriculteur. Le premier, d’une durée de 40 heures, doit être réalisé au moment de vous installer. Quant au second stage dit d’application, il s’étale sur une période de 6 mois.

Pour des personnes qui veulent s’aventurer dans l’univers de l’agriculture biologique, il est nécessaire d’obtenir un certificat de spécialisation agricole. Il est aussi conseillé dans ce cas de suivre un module agrobiologique spécialisé. Si les longues études ne vous effraient pas, vous pouvez intégrer une école d’agriculture, d’agronomie ou d’ingénieurs. Parmi les nombreux établissements d’enseignement supérieur qui proposent des formations dans ce domaine, on peut citer l’ESITPA, l’ISA, l’ESA, l’ENITA, l’ENSA, etc.

Quel est le salaire d’un agriculteur ?

Comme tout professionnel, un agriculteur perçoit une rémunération pour ses différentes activités. Le mensuel d’un débutant oscille entre 1 400 et 1 500 euros. Ses revenus peuvent varier en fonction du genre d’exploitation agricole qu’il gère. Ce qui signifie que les émoluments des débutants sont susceptibles d’être encore plus importants dans certains cas.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Au cours de sa carrière, un agriculteur peut connaître une évolution professionnelle. Celle-ci réside dans la capacité d’extension de son exploitation par le rachat de plus de terres. Il accroît ainsi aussi bien ses revenus que ses marges.

Il existe en outre d’autres perspectives en termes de débouchés pour toute personne qui exerce métier. Il est, en effet, possible de passer d’une agriculture intensive à des méthodes culturales plus raisonnées. Dans le même esprit, une conversion bio constitue une voie à explorer pour les exploitants agricoles. Il s’agit d’une option qui s’inscrit dans une optique de développement durable plus avancée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *