Comment devenir aide auxiliaire de puériculture : la fiche métier complète

Le métier d’aide auxiliaire de puériculture est une profession passionnante. S’occuper de nourrissons et de jeunes enfants en veillant à leur hygiène et à leur confort, c’est le quotidien de cet expert de la petite enfance. Découvrez le métier en détail dans ce guide : missions, qualités requises, formation, salaire, évolution de carrière… Voici tout ce qu’il y a à savoir.

Description du métier d’aide auxiliaire de puériculture

Le rôle de l’aide auxiliaire de puériculture est de s’occuper des enfants en bas âge. Il peut l’exercer en divers milieux : en crèche ou en halte-garderie, dans une maternité, au domicile des parents, en milieu hospitalier, en pédiatrie. Plusieurs missions lui sont également dévolues.

En maternité, l’aide auxiliaire de puériculture a pour mission d’assurer les soins les plus courants des nouveau-nés. Il doit leur prodiguer les soins, faire leur toilette, préparer leurs biberons, les changer, prendre leurs mesures et leurs températures… Il conseille et apprend aux nouveaux parents comment prendre soin de leur nouveau-né.

En crèche, il est responsable d’un groupe de 5 à 8 enfants, âgés de 3 mois à 3 ans. Entre repas, jeux éducatifs, apprentissage de la marche, siestes et bien d’autres, ses activités suivent le rythme des enfants. Il s’occupe de la propreté, de l’entretien du matériel et des locaux.

Dans les centres de protection maternelle et infantile (PMI), l’aide auxiliaire de puériculture assiste aux consultations données par le médecin. Il accueille les enfants, les mesure et les pèse. Il effectue également des visites pour conseiller les futures et jeunes mamans.

L’aide auxiliaire de puériculture doit faire preuve de certaines compétences et qualités. Il doit aimer les enfants, aimer être à leur contact. Prendre soin des enfants demande en outre de la patience, car il n’est pas facile de gérer les pleurs ou les crises de certains. Il doit aussi faire preuve de rigueur et de prudence dans l’exercice de son métier. La sécurité des enfants doit être sa priorité absolue.

Quelles formations ou études pour devenir aide auxiliaire de puériculture ?

Il n’y a pas de formation obligatoire pour exercer le métier d’aide auxiliaire en puériculture. Seuls les auxiliaires en puériculture sont diplômés d’État. Cependant, de nombreux employeurs peuvent demander un diplôme CAP AEPE Petite Enfance ou un diplôme équivalent.

Si vous désirez évoluer vers un poste d’auxiliaire de puériculture, il faut être titulaire du DEAP (diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture). La formation dure 17 semaines et est complétée par un stage de 24 semaines. Plusieurs établissements publics préparent à ce diplôme. L’accès se fait sur concours d’entrée (test écrit et oral). Il est également possible de vous former en institut de formation en soins infirmiers (IFSI).

Certains candidats sont dispensés de certains modules de formation : les titulaires des bacs pro ASSP (accompagnement, soins et service à la personne) et SAPAT (services aux personnes et aux territoires), les titulaires du diplôme d’aide-soignant ou d’auxiliaire de vie sociale et de la mention complémentaire d’aide à domicile.

Quel est le salaire d’un aide auxiliaire de puériculture ?

Le salaire médian pour les métiers d’aide auxiliaire de puériculture en France est de 21 500 € par an. Ce qui correspond un peu plus que 11 € par heure. Les postes de niveau débutant démarrent avec un salaire avoisinant 16 000 € par an. Les travailleurs ayant plus d’expérience gagnent jusqu’à 70 000 € par an.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

L’aide auxiliaire de puériculture peut évoluer vers le métier d’auxiliaire de puériculture. Avec quelques formations, il peut gravir les échelons et exercer d’autres métiers. Il peut devenir éducateur/éducatrice de jeunes enfants, infirmière puéricultrice, aide-soignant(e), auxiliaire de vie sociale. L’aide auxiliaire de puériculture peut évoluer également vers les métiers du paramédical et les métiers du social.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *