Comment devenir aide-éducateur : la fiche métier complète

Pour leur portée assistance, l’équipe pédagogique a recours aux aides-éducateurs. Ces derniers servent d’intermédiaire entre les enfants, leurs parents et les éducateurs. Ils sont également en charge de l’animation et de l’encadrement des plus jeunes. Ce métier est idéal et réservé à tous ceux qui désirent évoluer dans l’univers de la petite enfance.

Aide-éducateur : tout savoir

L’aide-éducateur est chargé d’aider et d’accompagner les enfants dans le développement de leurs capacités artistiques, intellectuelles et affectives. Il sert de relais entre l’équipe pédagogique, les enfants et joue un rôle d’encadreur et d’animateur. Cependant, il est très complexe de définir l’entièreté des missions de ce dernier. En effet, l’aide-éducateur dispose de compétences variées et demeure très polyvalent au quotidien.

Ses missions à la bibliothèque et au cours primaire

Au sein d’une bibliothèque, l’aide-éducateur se charge de l’accueil des apprenants, de la disposition des documents et de la préparation de l’animation sur thème. Dans un cours primaire, il a pour mission de procéder à la surveillance des élèves. Il anime leurs activités périscolaires, leurs sorties pédagogiques et les activités informatiques. Les missions d’un aide-éducateur sont nombreuses lorsqu’il est employé dans un établissement de petite enfance.

A lire :   Comment devenir accompagnateur de personnes à mobilité réduite : la fiche métier complète

Ses missions à la maternelle

Ce professionnel s’occupe d’accueillir les enfants, leurs parents et d’organiser les activités d’animation des petits. Ensuite, il se charge de l’installation du matériel nécessaire pour les activités pédagogiques et les aide à s’adapter à la vie sociale. Il a également pour rôle de s’occuper du repas, de l’hygiène et du bien-être des enfants. Puis, il se charge du rangement optimal du matériel utilisé au cours de la journée et de la rédaction des rapports.

Ces derniers permettent de renseigner sur les progrès et les difficultés rencontrées par chacun des enfants. Enfin, l’aide-éducateur apporte sa contribution dans la rédaction du projet pédagogique de l’établissement. Il peut exercer sa fonction dans les structures médico-sociales, les ONG, les établissements (de la maternelle au secondaire) et dans des hôpitaux.

Aide-éducateur : les formations nécessaires

Pour devenir aide-éducateur, il n’existe point de formation balisée.

Considérant les formations

Il vous faut suivre des cours en fonction des postes que vous souhaitez occuper durant votre carrière. Néanmoins, vous pouvez vous inscrire pour un CAP de la petite enfance. Cette formation est actuellement appelée CAP Accompagnant Éducateurs de la petite enfance. Si vous désirez vous reconvertir, il vous est tout à fait possible de passer ce diplôme en formation continue. Toutefois, ce métier requiert des qualités indispensables.

Considérant les qualités

Il s’agit tout d’abord de la patience pour répondre aux besoins de chaque enfant. Ensuite, vous devez être en excellente forme physique et être polie. Il vous faut faire preuve de diplomatie, d’écoute et de disponibilité. Vous devez également être capable de vous adapter, quelle que soit la structure où vous êtes employé. Aussi, il faut savoir que vous devez travailler en concert avec les éducateurs.

A lire :   Comment devenir aide médico-psychologique : la fiche métier complète

Il va de soi que vous devez être capable de travailler en équipe. L’aide-éducateur doit aussi maîtriser des gestes de premiers secours et être réactif pour porter assistante à un enfant en cas de besoin. Enfin, vous devez être sociable et avoir un bon relationnel. En effet, il ne faut pas oublier que vous travaillerez avec de nombreux interlocuteurs.

Aide-éducateur : les perspectives salariales

Le salaire demeure le point négatif dans ce métier. En effet, quels que soient votre expérience ou encore votre niveau d’études, il est très modeste. Il représente le SMIC, mais peut atteindre 1650 euros en fonction de l’entreprise qui vous emploie.

Aide-éducateur : l’évolution de carrière

Le métier d’aide-éducateur constitue un poste transitoire. Il vous permet d’acquérir et de multiplier vos expériences avant d’occuper le poste désiré. Vous pourrez ensuite évoluer vers d’autres types de fonctions. Il est question entre autres du moniteur éducateur, de l’auxiliaire de vie scolaire ou encore de l’éducateur spécialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.