Création d’une entreprise en mode start-up : quels sont les financements et aides possibles ?

Une start-up est une entreprise qui vient de naître. Il s’agit d’une entreprise innovante, nouvellement créée, avec un énorme potentiel de croissance économique. Avec une capacité très grande de spéculation financière sur sa valeur future, cette nouvelle entreprise est souvent à la recherche de fonds d’investissement. Découvrez quels sont les financements et aides possibles pour la création d’une entreprise en mode start-up.

L’entourage

Pour ses débuts, se faire aider par la famille ou les amis proches est une bonne solution. Ils sont les premiers à vous encourager et seront les premiers à vous aider pour la réussite de votre projet. Ils peuvent vous faire des prêts sans délai de remboursement et sans taux d’intérêt. Cependant, au risque de le regretter très rapidement, évitez d’ouvrir votre capital trop tôt.

Les prêts bancaires

C’est le principal mode de financement des petites et moyennes entreprises. Pour une nouvelle entreprise qui veut débuter, les banques offrent des modalités de remboursement souples. Toutefois, il est difficile d’avoir le financement d’une banque, car une bonne idée ne suffit pas. Il faut avoir un plan d’affaire efficace et déposer une garantie personnelle qui convient à l'institution financière.

A lire :   Micro entreprise ou portage salarial : quel choix faire quand on est freelance ?

Le financement sur fond propre

C’est la solution la plus facile. Ici, vous démarrez votre entreprise sur vos économies et vous garantissez sa croissance à travers le bénéfice généré. Beaucoup de nouveaux entrepreneurs se rabattent sur cette solution, car les nombreuses recherches de financement n’ont pas abouti.

Les participations appels à projets ou aux différents concours d’innovation

De nombreux organismes tels que les grandes entreprises, les organisations internationales lancent des appels à projets ou des concours d’innovation pour détecter des projets innovants dans différents secteurs. Ces projets sont consultables sur leurs sites internet.

Si vous participez et vous êtes retenus, vous pourrez bénéficier d’un apport financier pour réaliser votre start-up. Tout l’apport logistique vous sera aussi fourni afin de parfaire votre projet.

Les incubateurs d’entreprises

Ce sont des entreprises déjà bien installées qui ciblent et aident de jeunes entreprises émergentes. Ce mode fonctionne généralement dans le secteur de la technologie. Ces entreprises invitent les entreprises naissances à fort potentiel à partager leurs ressources pour mieux évoluer. Ils mettent à leur service leurs locaux, leurs ressources logistiques et techniques.

Les entreprises restent souvent sous incubateur deux années le temps de mettre au point leur produit. Une fois que le produit est prêt à être commercialisé, l’entreprise quitte l'incubation, s’installe dans ses propres locaux et amorce sa production industrielle.

A lire :   Comment préparer son entretien d'embauche pour le réussir ?

Le financement participatif

Encore appelé crowdfunding, il s'agit d'un type de financement très intéressant qui permet aux start-up de voir le jour. Il est souvent utilisé pour les projets tournés vers le grand public.

Il s’agit de demander aux gens de participer, à travers un don ou un prêt, à votre cagnotte, ce qui vous permettra de réunir les fonds suffisants pour monter votre entreprise. Votre campagne de sensibilisation doit être bien établie pour convaincre et fédérer la population que vous ciblez. Vous pouvez orienter votre campagne vers les gens fortunés et les cadres d’entreprise pour maximiser votre taux de réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.