Comment devenir herboriste ? Formation, qualités requises et salaire

Le spécialiste qui s'occupe des vertus curatives des plantes médicinales est appelé herboriste. Comme tout métier, il est important d'avoir des connaissances dans le domaine concerné. Vous souhaitez devenir herboriste ? Focus sur la formation, les qualités requises et combien vous pouvez gagner.

Quelle formation pour devenir herboriste ?

Pour devenir herboriste, il faut suivre une formation en herboristerie afin d'obtenir un diplôme. Pour ce faire, vous devez vous inscrire soit en cours présentiel, en ligne ou par correspondance. Il existe plusieurs écoles qui proposent ce type de formation. En France, les centres reconnus qui donnent cette formation sont entre autres :

  • École lyonnaise des plantes médicinales
  • École Européenne d'Herboristerie
  • Association pour le Renouveau de l'Herboristerie
  • École bretonne d'Herboristerie et
  • École des Plantes de Paris.

Il faut noter que dans ces différents établissements la durée de l'apprentissage est de deux ans. De plus, un stage en herboristerie et en botanique est souvent exigé. Le but est de permettre aux apprenants de découvrir en pratique les plantes médicinales, alimentaires, aromatiques, etc.

En outre, depuis quelques années, ceux qui suivent une formation et obtiennent un diplôme en physiothérapie sont reconnus comme des herboristes. Par ailleurs, il faut prévoir un montant compris entre six mille et trois mille euros comme coût d'apprentissage.

A lire :   Comment devenir aide-éducateur : la fiche métier complète

Quelles sont les qualités requises pour être herboriste ?

Pour exercer la fonction d'herboriste, il faut nécessairement des compétences données. Le spécialiste doit premièrement avoir le goût pour les plantes et la nature en général. Ensuite, il est tenu d'avoir des connaissances de base en biochimie végétale, en biologie, en botanique et en anatomie. Enfin, l'herboriste doit être rigoureux, connaître les fonctions et les formules de chaque plante. Il faut qu'il maîtrise nécessairement leur dosage. Lorsque les plantes ne sont pas utilisées avec les bonnes proportions, cela conduit à une intoxication.

Quel est le salaire d'un herboriste ?

L'herboriste n'a pas un salaire fixe puisque sa rémunération varie. Cette dernière fluctue en fonction de sa réputation, sa région, mais également selon son expérience. De ce fait, il peut gagner à la fin du mois un salaire compris entre 1 000 et 2 000 euros.

En plus, l'herboriste peut faire des consultations qui vont lui rapporter entre 50 et 100 euros par mois. De même, en tant que spécialiste il lui est possible de commercialiser des plantes alimentaires, médicinales et des huiles essentielles. Il a la possibilité de donner des formations payantes à l'endroit de toute personne qui souhaite connaître les bienfaits des plantes. Le salaire dépend donc de tous ces paramètres.

A lire :   Comment devenir aide auxiliaire de puériculture : la fiche métier complète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.