Comment devenir adjoint d’animation : la fiche métier complète

Fonctionnaire de catégorie C, l’adjoint territorial d’animation exerce ses fonctions au sein d’établissements publics locaux ou de collectivités locales. Ce métier qui consiste à organiser des activités d’animation et de loisirs pour les enfants, mais aussi pour les adultes, intéresse de plus en plus de personnes. Pour l’exercer, certaines compétences sont toutefois nécessaires. Voici comment devenir un adjoint d’animation.

Description du métier d’adjoint d’animation

Les missions d’un adjoint d’animation dépendent de son grade, de son mode d’organisation et de la taille démographique de la collectivité c’est-à-dire son champ d’intervention. L’adjoint d’animation territoriale peut exercer différents types de métier.

Animateur d’une Maison des Jeunes et de la Culture (MJC)

Lorsqu’il exerce son métier comme un animateur de MJC, il aura pour mission d’encadrer les jeunes, d’organiser les activités et de faire participer les enfants aux différentes sorties culturelles, sportives, et aux manifestations sociales. Il est également chargé d’organiser les séjours des enfants au ski, aux randonnées, à l’équitation, etc.

Animateur périscolaire

En exerçant en tant qu’animateur périscolaire, l’agent d’animation a pour missions de prendre en charge des enfants âgés de 3 à 12 ans. Il est également chargé de mettre en place des projets pédagogiques destinés à assurer l’accueil des enfants en dehors des horaires scolaires. L’animateur périscolaire organise aussi les activités artistiques, ludiques, éducatives et manuelles (cours de danse, collage, découpage, apprentissage de comptines, etc.).

L’adjoint d’animation peut également exercer en tant qu’animateur de quartier, d’animateur socioculturel ou d’animateur dans une maison de retraite. Quel que soit le type de métier choisi, il a l’obligation de garantir la sécurité physique et morale des personnes dont il est responsable.

Quelles formations ou études pour devenir adjoint d’animation ?

En réalité, le métier d’adjoint d’animation territoriale n’exige pas des études spécifiques. En revanche, il est conseillé d’avoir quelques compétences et savoir-faire pour exercer ce métier dans les meilleures conditions. Le Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur-Technicien (BAPAAT) est en effet indispensable pour une meilleure insertion professionnelle. Ce diplôme permet également d’avoir plus de crédibilité vis-à-vis des collectivités pour lesquelles vous travaillez.

La préparation de BAPAAT peut se faire dans l’un des centres de formation agréés par les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. À défaut d’avoir un BAPAAT, une qualification équivalente peut être suffisante. Le BPJEPS (Brevet Professionnel Jeunesse, Education Populaire et Sport) ou encore les BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) font également partie des diplômes parfois recherchés par les recruteurs.

Quel est le salaire d’un adjoint d’animation ?

Le salaire d’un adjoint d’animation dépend de plusieurs facteurs. En effet, sa rémunération varie en fonction de son expérience, de son échelon ou encore de son grade. Plus concrètement, le salaire d’un adjoint d’animation territorial est d’environ 1532,33 euros brut par mois à l’échelon 1. Le salaire est en moyenne de 1724,46 euros brut par mois lorsque ce dernier est à l’échelon 11.

Quant à l’adjoint territorial d’animation principale de première classe, son salaire brut mensuel s’élève à environ 1640,11 euros à l’échelon 1 et à 2183,69 euros par mois à l’échelon 10. Lorsqu’il occupe le grade de 2e classe, son salaire brut mensuel à l’échelon 1 s’élève à 1541,70 euros et 1958,76 euros à l’échelon 12.

Soulignons que ce salaire brut peut évoluer avec l’ajout des primes, des bonifications indiciaires et des indemnités. En effet, l’adjoint d’animation territorial peut toucher des indemnités de résidence, GIPA, un supplément familial de traitement, etc. Dans ce cas, il doit avoir un statut de fonctionnaire et non celui de contractuel.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Les évolutions de carrière pour le métier d’adjoint territorial d’animation se font par avancement de grade et d’échelon. Pour cela, il doit accomplir la durée de services mentionnée dans les grilles indiciaires relatives au cadre de l’emploi.

Sous condition d’ancienneté, l’adjoint territorial d’animation peut accéder au second grade, c’est-à-dire celui d’adjoint principal d’animation 2e classe, après un examen professionnel ou par avancement au choix. Il peut également accéder au 3e grade en devenant adjoint principal de première classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *