Comment devenir Aquaculteur : la fiche métier complète

Un aquaculteur est une personne qui élève des végétaux ou des animaux dans des étangs contenant de l’eau douce ou marine. Son travail consiste à élever principalement des poissons, des fruits de mer et des crustacés. Souhaitez-vous devenir aquaculteur ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce métier.

Description du métier d’aquaculteur

L'aquaculteur a pour attribution de surveiller le processus de développement des espèces. Quels sont alors les missions, les qualités et l'environnement de travail d'un aquaculteur ?

Les principales missions d’un aquaculteur

L'aquaculteur est chargé de la reproduction de plusieurs espèces comme les alevins ou le naissain. Il détermine les aliments qui conviendront à ces espèces. En effet, il veille à la qualité de l’eau, se charge de trier et de calibrer les poissons, les crustacés ou les fruits de mer. Le rôle principal d'un aquaculteur est de s’assurer de la bonne santé des espèces qu'il élève.

 

Par ailleurs, ce professionnel coordonne la production de sa ferme et vend ses produits selon sa chaîne de distribution. Son réseau peut être constitué de restaurants ou de poissonneries.

Les qualités requises et l’environnement de travail d’un aquaculteur

Pour exercer la profession d’aquaculteur, vous devez aimer l’eau parce que vous serez appelé à travailler dans un étang ou dans la mer. Vous devez non seulement avoir une passion pour l’eau, mais aussi pour les animaux marins. Vous devez jouir d’un bon état de santé et vous devez pouvoir résister aux écarts de température et aux différentes tâches de la ferme.

Généralement, un aquaculteur exerce cette profession pour son compte. Il doit être polyvalent. Avant tout, il faut maîtriser les règles en matière d’hygiène et de sécurité pour la production animale et végétale.

Quelles formations ou études pour devenir aquaculteur ?

Pour devenir aquaculteur, le premier diplôme que vous devez avoir est le CAP en conchyliculture ou un CAP agricole agricultures des régions chaudes ou gestion et entretien en milieu marin. Pour avoir la possibilité de travailler à son propre compte, il est conseillé de posséder un niveau de bac. Ainsi, vous pouvez viser un bac pro cultures marines et productions aquacoles.

Pour acquérir plus de compétences, vous pourrez poursuivre votre formation jusqu'au bac +5. Le DEUST technicien de la mer et du littoral ainsi que le BTSA aquaculture option valorisation des produits de la mer, vous permet d’avoir un diplôme de niveau bac +2. Enfin, il existe des licences pro en aquaculture et des masters sciences halieutiques et aquacoles que vous pourrez obtenir afin de parfaire vos connaissances.

Quel est le salaire d'un aquaculteur ?

 

Le salaire d’un aquaculteur diplômé et qualifié est fonction de son statut en tant qu’employé ou patron, de la taille de l’exploitation qu’il gère et de la nature de sa production. Il faut noter que le salaire d’un technicien aquacole est équivalent au SMIC à ses débuts.

 

En effet, un aquaculteur gagne généralement entre 1200 et 1500 euros bruts par mois pour un début. Le salaire peut augmenter avec l'expérience capitalisée ainsi qu’en fonction de votre spécialisation.

 

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Les évolutions de carrière possibles d’un aquaculteur sont un peu limitées. Un employé dans l’aquaculture peut évoluer s’il change de spécialité. Comme spécialisation, vous avez l’élevage de moules (mytiliculture), saumons ou truites (salmoniculture), huîtres (ostréiculture), algoculture, etc. 

Un aquaculteur ayant suivi une formation générale peut éventuellement changer de spécialité. Par conséquent, il continue dans le domaine de l’élevage, mais il produit une autre espèce.

Cependant, vous avez aussi la possibilité de vous lancer à votre propre compte. Les aquaculteurs et aquacultrices qui sont employés dans une ferme ou une entreprise aquacole peuvent donc créer leur entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *