Comment devenir Arbitre : la fiche métier complète

Souhaitez-vous devenir un arbitre professionnel ? Ce travailleur est spécialisé dans une discipline sportive précise. Il intervient pour la régulation de la partie. Pour exercer ce travail, il faut avoir certaines qualités et compétences. Quelles études faut-il pour devenir un arbitre ? Trouvez des éléments de réponse ici !

La description du métier d'arbitre

Dans une compétition sportive, la présence d’un arbitre est nécessaire. Il fait office de juge et il a pour mission de s'assurer que toutes les règles du jeu sont respectées. Il se charge de chronométrer chaque partie du jeu et signale les arrêts en cas de besoin. Si vous décidez de devenir arbitre, vous devez vous spécialiser dans une discipline précise. Aussi, l'arbitre doit pouvoir se déplacer facilement. En effet, il circule sur l'aire de jeu pour faire des observations. Pour cela, il doit avant tout, jouir d’une bonne condition physique.

Comme qualités, l'arbitre doit faire preuve d’impartialité et d’objectivité dans ses décisions. Aussi, il doit avoir un sens élevé des responsabilités. Avant le début de toute compétition, l’arbitre doit faire le contrôle de la feuille de match et examiner l’état du terrain de jeu. Le rôle d’un arbitre est donc de veiller au bon déroulement d’un match et de sanctionner s’il le faut.

Les formations pour devenir un arbitre

Pour devenir un arbitre, il est souhaitable que vous vous rendiez auprès de la fédération de sport ou de votre club pour en savoir plus sur les conditions à remplir. L’âge requis pour envisager de s'engager dans cette fonction est de 15 ans. Toutefois, il est à noter que pour certaines disciplines, l'âge minimum peut être de 18 ans.

Pour en venir à la formation, notez qu'elle n'est pas indispensable pour le métier. En particulier, lorsque vous souhaitez être un arbitre de bon gré (bénévole) exerçant au profit d'une association, il vous suffit de maîtriser les règlements du jeu.

Par contre, lorsque vous voulez devenir un arbitre reconnu, vous devez suivre une formation qui s'achèvera par un examen proposé par les fédérations. L’examen est fait de manière théorique et pratique. En effet, s’il s’agit de devenir un arbitre de haut grade dans les disciplines telles que : le handball, le football, le basketball ou le rugby, il vous faut avoir le DU (sport de haut niveau et arbitrage).

Le salaire d’un arbitre

Le salaire des arbitres professionnels varie en fonction du niveau et du type de sport. En effet, pour la rémunération, il est question d’un salaire fixe et des primes selon les matchs. Pour les débutants, le salaire est de 1 500 € brut. Si vous êtes un arbitre expérimenté dans le sport du rugby par exemple, votre salaire mensuel est de 4 000 € brut environ. Lorsqu’il s’agit du football et que vous êtes un arbitre professionnel, vous pouvez gagner jusqu’à 12 000 € brut. Il faut rappeler que ces montants bruts sont à dissocier des primes.

Les évolutions possibles dans la carrière d’un arbitre

Lorsque vous devenez un arbitre de renom, vous pouvez avoir une carrière à l’internationale et la possibilité d’arbitrer des compétitions de très haut niveau. Pour un match de haut niveau par exemple, il faut l’arbitre central, deux arbitres de touches et deux arbitres de surface. Pour le tennis, si vous avez de l’expérience, vous pouvez devenir un arbitre de chaise. Celui-ci a pour responsabilité, de diriger la partie.

Cependant, depuis quelques années l’utilisation des nouvelles technologies est observée. Ces dernières interviennent parfois dans la validation des décisions prises par l’arbitre. Il s’agit de la méthode de Vidéo Assistant Referee (VAR) utilisée au cours de la coupe du monde de football.

En somme, devenir un arbitre vous permet de vivre de belles expériences sportives et humaines. Ce professionnel est rémunéré selon son expérience. Suivez donc une formation afin de mieux profiter de votre métier d’arbitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *