Comment devenir Arboriculteur : la fiche métier complète

Vous êtes amoureux de la nature et passionné d'arbres fruitiers ? Vous souhaitez devenir arboriculteur ? Ce dernier est un spécialiste de la production, de la conservation, de la transformation et de la commercialisation de fruits. En clair, il s'agit d'une profession qui place le pratiquant au centre de la culture intensive ou extensive d’arbres fruitiers ou forestiers. Découvrez dans cet article, une description détaillée du métier d’arboriculteur, les formations ou études qui y sont liées, le salaire et les évolutions de carrière possibles.

Le métier d’arboriculteur

L’arboriculteur effectue des opérations techniques liées à la tenue d’un verger ou d’une plantation. Ces opérations nécessitent une certaine dextérité et des connaissances précises. Les missions et les qualités qu’il lui faut sont diverses et variées.

Missions

Tout le long de l’année et en fonction des cycles de récoltes, l’arboriculteur accomplit diverses tâches. L’arboriculteur fait un travail de préparation et d’amélioration du terrain destiné à accueillir les cultures. Il prend soin des arbres à travers leur taillage, leur palissage (mise en forme), leur traitement en cas de parasite ou d’apparition de maladies fongiques.

Ensuite, l’arboriculteur suivra le développement des arbres et fruits qu’il récoltera. Après la récolte, il lui faut trier les fruits, les calibrer, les nettoyer et les conditionner. Enfin, il s'occupe aussi de l'entretien des machines et du matériel agricole.

Qualités requises

Avant toute chose, l’arboriculteur doit être un amoureux de la nature. Ce métier requiert du savoir-faire, de la patience et surtout un sens aigu de l’observation. Il doit être attentif au développement des cultures, à l’apparition de maladies et parasites sur celles-ci. De ce fait, il doit avoir des connaissances avérées en techniques arboricoles et en physiologie des végétaux. Il doit connaitre le type de sols auquel il est confronté.

Appelé à travailler avec d’autres techniciens et même une main d’œuvre non spécialisée, il doit faire preuve de travail d’équipe et d’autonomie décisionnelle. De plus, il doit pourvoir s’adapter aux conditions que lui imposent la nature.

Environnement de travail

La nature est maîtresse en arboriculture. L’environnement de travail de l’agent arboricole varie en fonction des saisons, des conditions météorologiques et des cycles de récoltes. La plupart du temps l’arboriculteur travail dans des conditions nécessitant une bonne forme physique. Il travaille en plein air parfois en hauteur ou accroupi. Il manipule également des intrants et produits chimiques. Lors des périodes de récoltes, il côtoiera d’autres techniciens et ouvriers.

Les formations ou études pour devenir arboriculteur

Pour devenir arboriculteur, il existe plusieurs possibilités de formation. Vous pouvez intégrer un lycée agricole ou une école spécialisée afin d’obtenir un CAP (Certificat d’aptitude professionnel) agricole ou métier de l’agriculture ou un BPA (Brevet Professionnel Agricole) en travaux des productions agricoles. Vous pouvez aussi faire un Baccalauréat professionnel en productions horticoles ou en conduite et gestion de l'exploitation agricole option vigne et vin si c'est la viticulture que vous appréciez.

Si cela vous intéresse, vous pouvez continuer les études après le BAC pour l'obtention d'un Brevet de Technicien Agricole (BTSA) en productions horticoles ou en productions végétales. Faire une licence professionnelle en productions végétales ou une licence professionnelle en gestion des organisations agricoles et agroalimentaires est aussi envisageable pour le métier.

Bien entendu, il ne suffit pas d’être diplômé, mais de pouvoir rentabiliser ses acquis et travailler à s’améliorer continuellement sur le terrain.

Salaire de l’arboriculteur

Un arboriculteur a un salaire d’environ 1500 euros par mois. Si les récoltes sont bonnes et les prix pratiqués avantageux, il pourra bénéficier de primes de rendements assez satisfaisantes.

Évolution de carrière possible

En arboriculture, une main d’œuvre compétente est très recherchée pour le respect des normes sanitaires, environnementales et sécuritaires. Ce domaine recrute des arboriculteurs pour des contrats de travail à durée indéterminée. Ainsi l’agent arboricole pourra devenir chef d’équipe, voire chef de culture grâce à son expérience et sa capacité d’organisation des chantiers. Il peut également se spécialiser dans un domaine de cultures précis. Il peut, par ailleurs, se mettre à son propre compte.

En somme pour exercer le métier d’arboriculteur, il est essentiel de posséder des connaissances avérées dans le domaine arboricole. Grâce à une bonne formation et à une bonne compréhension des enjeux de ce métier, il est aisé de pouvoir l’exercer et de s’y spécialiser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *