Comment devenir Assistant comptable : la fiche métier complète

Le métier d’assistant comptable est un emploi très recherché qui offre une bonne rémunération. Il requiert cependant un certain nombre de qualités ainsi que la maîtrise parfaite des techniques et règles de comptabilité. Si cette carrière vous intéresse et que vous souhaitez l’embrasser, voici ce qu’il faut savoir sur la profession d’assistant comptable.

Description du métier d’assistant comptable

L’assistant comptable, encore appelé aide-comptable, a pour principale mission de seconder un expert dans l’exercice de ses fonctions. Dans certains cas, il peut assurer l’intérim de ce dernier sur des tâches bien précises. Pour assumer cette fonction, il doit tout de même avoir certaines qualités.

La mission de l’assistant comptable

Dans son rôle de second, l’aide-comptable doit s’acquitter de certaines tâches indispensables comme :

  • la tenue de compte
  • la saisie et le contrôle des notes de frais ou de factures
  • le suivi des paiements
  • l’établissement des déclarations de TVA, etc.

Il est à noter que ces tâches peuvent varier en fonction de la taille et du type d’entreprise qui l’emploie. L’environnement de travail d’un assistant comptable est soit une entreprise ordinaire, soit un cabinet d’expertise comptable.

Les qualités requises

En ce qui concerne les qualités, il en existe 04 qui sont indispensables à l’exercice du métier d’aide-comptable.

La rigueur

La comptabilité étant une discipline consacrée en grande partie aux chiffres, elle nécessite une très grande rigueur. Une simple erreur commise peut être, en effet, grandement dommageable pour l’entreprise.

L’organisation

La comptabilité est avant tout un système d’organisation des données financières d’une société. Un grand sens de l’organisation s’avère ainsi nécessaire, afin de pouvoir facilement se retrouver dans ses fichiers, documents et autres.

L’humilité

L’humilité est une autre qualité nécessaire au métier d’aide-comptable. Sans elle, l’assistant ne pourra pas bénéficier des conseils de la part des experts-comptables sous lesquels il travaille.

La curiosité

La curiosité est la quatrième et dernière qualité nécessaire à l’exercice de ce métier. Elle permet au professionnel d’actualiser ses connaissances, afin de pouvoir servir au mieux son entreprise.

Quelles formations ou études pour devenir aide-comptable ?

La première étape pour embrasser cette carrière est d’obtenir un bac pro comptabilité. Le détenteur d’un tel diplôme peut ensuite obtenir, après deux ans de formation, un BTS comptabilité et gestion ou un BTS assistant de gestion (PME/PMI). Il peut également poursuivre son parcours avec une année supplémentaire et obtenir une licence professionnelle ou un master avec trois années de plus.

En dehors des matières relatives aux règles et techniques de comptabilité, l’assistant doit maîtriser l’utilisation d’un certain nombre de logiciels. La maîtrise de la langue anglaise constitue également un atout majeur.

Une fois la formation achevée, il doit disposer d’une ou deux années d’expérience avant de se faire embaucher dans un cabinet d’expertise. Les stages pendant ou après la formation sont donc indispensables pour augmenter ses chances de trouver un emploi.

Quel est le salaire d’un assistant comptable ?

Un assistant comptable est généralement payé à 1500 euros par mois, soit le SMIC. Ce montant peut évoluer en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit notamment de ses diplômes, de son expérience et de son ancienneté au sein de l’entreprise dans laquelle il exerce. Il est à noter que les aides-comptables évoluant dans une entreprise ordinaire sont généralement mieux payés que leurs homologues travaillant pour des cabinets d’expertise.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

L’assistant comptable peut voir sa carrière évoluer de multiples façons. Il peut devenir comptable au sein d’une entreprise ordinaire. Il peut également se spécialiser dans un domaine spécifique tel que la comptabilité client, la comptabilité fournisseur, etc. Au sein d’un cabinet d’expertise, l’aide-comptable peut devenir collaborateur, voir chef de mission.

Ces évolutions sont cependant conditionnées à l’ancienneté ainsi qu’à l’obtention de diplômes supplémentaires. Il s’agit notamment du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) et du diplôme d’expertise comptable (DEC). Elles peuvent également donner lieu à une augmentation de salaire qui peut avoisiner 3 000 euros le mois.

Le métier d’aide-comptable est en somme une profession assez gratifiantes et prometteuse. Il nécessite cependant un certain nombre de diplômes et de qualités. L’assistant comptable peut soit travailler dans une entreprise commerciale ou dans un cabinet d’expertise et connaître une évolution dans sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *